L’accès à la contraception doit être garanti!

L’accès à la contraception est un droit. Il ne doit pas dépendre de la chance ou des moyens financiers.

En comparaison européenne, la Suisse est mal classée en ce qui concerne l’accès à la contraception. Selon l’Atlas européen de la contraception, elle obtient un score très moyen et est même en queue de classement parmi les pays d’Europe de l’Ouest.

Pour la population suisse, l’accès à la contraception se heurte à plusieurs restrictions. La prise en charge est entièrement individuelle et il n’y a pas d’accès facilité pour les groupes vulnérables (personnes à bas revenu, requérant-e-s d’asile etc.).

Les répercussions économiques de la pandémie sur les personnes à bas revenu devrait empirer les choses, selon un rapport de Santé sexuelle suisse (SSCH). Selon l’organisation, la garantie d’avoir accès financièrement à la contraception relève du droit de la santé, et devrait être reconnue et assurée comme une tâche de l’État.

En décembre 2020, j’ai déposé une motion demandant une répartition plus égalitaire des charges liées à la contraception. Les trois demandes suivantes sont formulées:

Le Conseil-exécutif est chargé :

  1. de permettre la prise en charge partielle ou totale, par le canton, des coûts liés à la contraception
    pour ses habitant·e·s (pilule contraceptive, dispositif intra-utérin, préservatif, vasectomie, pilule du
    lendemain, etc.) ;
  2. d’améliorer l’accès à la contraception auprès des groupes de personnes vulnérables ;
  3. de s’engager auprès de la Confédération pour que les coûts de contraception, des consultations et
    examens gynécologiques soient remboursés, sans franchise dans le cadre de la LAMal, au moins
    pour les moins de 25 ans et les groupes de personnes vulnérables

Sachant que la mise en œuvre de mesures pour améliorer l’accès aux soins de santé reproductive est du ressort des cantons, j’espère que mes collègues du Grand Conseil seront sensibles à cette thématique qui touche principalement les femmes et y répondront favorablement. Et ce malgré la réponse négative, lacunaire et désintéressée du gouvernement.

Image: Eric Jeon, http://www.instyle.com

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s